Communiqué de presse du réseau des CRESS relatif à l’adoption de la loi en 1er lecture

Le projet de loi adopté à l’Assemblée Nationale le 20 mai dernier, porte des modifications importantes dans toute la partie qui définit les contours et l’organisation de l’ESS.

Si l’on considère que l’ESS est un mouvement d’idées porteur d’un projet politique, il revient que chacun, à sa place, prenne les moyens de le mettre en oeuvre.

Il ne s’agit pas de considérer la loi comme un aboutissement, elle est un levier pour l’avenir.

Tous les acteurs doivent réaffirmer cette volonté de mener ensemble une véritable politique nationale de reconnaissance de l’ESS, non seulement comme une mise en lumière d’une manière d’entreprendre autrement, mais comme un facteur de développement économique et social à part entière.

Une telle dimension politique nationale ne peut se faire que dans le respect de ce qu’est l’ESS dans les territoires, en accompagnement des entreprises, en partenariat avec les pouvoirs publics.

Cette loi doit permettre l’ouverture, le travail entre les acteurs, la création d’outils pour le développement de l’ESS, dans le respect du projet collectif qui est le fondement même de l’ESS.

En ce sens, le réseau des CRESS sera attentif au passage de la loi en deuxième lecture au Sénat le 4 juin.

Communiqué de presse CNCRES 26-05-14

E. QUIBEL

Author: E. QUIBEL

Partager cet article sur

Soumettre un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *